Informations culturelles mensuelles

Lorsqu'en 2002, Vito Laraspata a eu l'idée d'envoyer quelques pages de bulletin à un cercle d'amis proches, de collègues et de connaissances dans le but de regrouper les principaux événements culturels italiens à Bruxelles, il ne pensait pas le moins du monde qu’il tiendrait son engagement jusqu’à ce jour. Les éditions ont dépassé les 280 numéros, avec une périodicité bimensuelle pendant huit ans, puis mensuelle : elles ont grandi tant en nombre pages (passant de 12, 14, 16 à 18 pages actuellement, avec des "numéros spéciaux" et des "encarts" pour les anniversaires, élections, événements), qu’en quantité d’informations (avec des articles d'intérêt public) et de destinataires.

Pourquoi "Il Botteghino" (le kiosque) ? Car le manque de ce type d'information, notamment culturelle, se faisait sentir dans la société belge. En fait, "Il Botteghino" est né à Bruxelles pour satisfaire la soif d'information des Italiens résidant en Belgique (mais aussi des non-Italiens qui aiment ou étudient l’italien) devenant ainsi un point de référence pour le lecteur, un point de rencontre, précisément comme le guichet de vente des billets pour les représentations publiques.

Initialement uniquement en italien, actuellement "Il Botteghino" est écrit en deux langues (italien et français). Il est distribué gratuitement par voie électronique à toute personne qui en fait la demande.

Merci à nos fidèles lecteurs qui ont donné le courage et la force de persévérer au rédacteur en chef de "Il Botteghino" Vito Laraspata (signature : Vilar).

Encore Merci et bonne lecture.

Mensile d'informazione culturale

Quando nel 2002 a Vito Laraspata venne l’idea d’inviare ad una stretta cerchia di amici, colleghi e conoscenti un bollettino di un paio di pagine con l’intento di raggruppare i principali appuntamenti culturali italiani a Bruxelles, non pensò minimamente che avrebbe mantenuto l’impegno fino ad oggi. Le edizioni hanno superato i 280 numeri, con una frequenza quindicinale per otto anni e poi mensile: si è ampliato, sia di pagine (arrivando a 12, 14, 16 e a 18 pagine attuali, con “numeri speciali” e “inserti” per anniversari, elezioni, eventi di pubblico interesse), sia d’informazione (con articoli d’interesse generale), sia di destinari.

Perchè “Il Botteghino”? Perchè si sentiva la mancanza di questo tipo d’informazione, soprattutto culturale, nella società belga. Infatti, "Il Botteghino" è nato a Bruxelles per soddisfare la sete d’informazione degli italiani residenti in Belgio (ma anche per i non italiani che amano o studiano l’italiano) diventando così un punto di riferimento per il lettore, un punto d’incontro, proprio come il banco per la vendita dei biglietti per gli spettacoli pubblici.

Da inizialmente in sola lingua italiana, attualmente “Il Botteghino” è redatto in duplice lingua (italiana e francese). È distribuito gratuitamente per via telematica a chi ne fa richiesta.

Un grazie va ai nostri affezionati lettori che hanno dato il coraggio e la forza di perseverare al capo redattore de “Il Botteghino” Vito Laraspata (firma: Vilar).

Ancora grazie e buona lettura.

Créez votre propre site internet avec Webador